Podologue Combe 78
Pronateur??Supinateur??

Pronateur??Supinateur??

Lors de la marche ou de la course à pied, les pieds adoptent un léger mouvement de pronation (bascule de la cheville vers l'intérieur de l'axe du corps), totalement physiologique et qui est due aux articulations intrinsèques du pied.
Cependant, un excès de pronation peut entraîner de nombreuses pathologies provocant des douleurs de l'avant-pied interne ou médian, de la voûte plantaire (aponévrosite plantaire, tendinite fléchisseur, sésamoïdopathie...), cheville interne et postérieure (tendinite jambier postérieur, tendinite Achille...), mollet (déchirure jumeau interne), genou (syndrome essuie glace, syndrome fémoro-patellaire, tendinite rotulienne, tendinite muscles de la patte d'oie...).
A contrario, le pied supinateur (bascule de la cheville vers l'extérieur de l'axe du corps) n'est pas un mouvement physiologique en phase d'appui au sol sur terrain plat. Souvent associé à un pied creux, il favorise les entorses externes de la cheville, les douleurs sur l'avant-pied médian et externe (syndrome de Morton, bursite intercapito-métatarsienne...), cheville et bord externe du pied (tendinite des fibulaires...) cheville postéro-externe (myo-tendinite Achille...).
Seule une analyse vidéo sur tapis de votre foulée, essentiellement associée à une analyse sur plate forme podo-barométrique, permettra de déterminer votre type de foulée et les risques de pathologies rencontrées. Ces deux examens sont indispensables pour vous conseiller sur le types de chaussures à utiliser lors de la pratique sportive.